Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Nouvelles - Noticias arrow Soutien à Julian Assange et à Chelsea Manning
Soutien à Julian Assange et à Chelsea Manning Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 
Cette page a été créée par l'Adetra le 25 février 2016, avec initialement des publications régulières sur les grands accords de libre-échange, dont en particulier l'accord TISA sur lequel l'Adetra a travaillé entre 2014 et 2016. Des ONGs et faîtières syndicales nationales et internationales ont pu travailler sur TISA grâce aux documents secrets révélés par WikiLeaks sur ces accords de libre-échange qui nous concernent tous !
Depuis 2019, l'Adetra a décidé de soutenir Julian Assange et Chelsea Manning pour leur travail immensément courageux et remarquable, au service de l'Humanité !
 
Page mise à jour le 22 septembre 2020
 
      

  

  Justice et Libération immédiate et inconditionnelle pour Julian Assange & Justice pour Chelsea Manning ! ♥ ♥  ♥  ♥   

Deux tout grands défenseurs des droits humains persécutés politiquement :
Julian Assange est emprisonné et torturé à mort !
Chelsea Manning, après avoir été emprisonnée et torturée,
a été libérée et lourdement pénalisée !

  

Certes, peut-être pensez-vous, mais pourquoi dépenser autant d’énergie pour Assange, alors que d’innombrables personnes sont torturées partout dans le monde ?
Parce qu’il ne s’agit pas seulement de protéger Assange, mais d’empêcher un précédent susceptible de sceller le sort de la démocratie occidentale. Car lorsque dire la vérité est un crime alors que les puissants jouissent de l’impunité, il est trop tard pour corriger le tir. Nous aurons cédé notre voix à la censure et notre destin à la tyrannie incontrôlée.

Nils Melzer
Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture

 

Sites importants en soutien à Julian Assange :

 
 
 
RECENTES NOUVELLES 2020
 

La pratique systématique ou généralisée de la torture constitue un crime contre l’humanité

Nations Unies - Droits de l'Homme

 https://www.ohchr.org/Documents/Publications/FactSheet4Rev.1fr.pdf


Julian Assange

Des députés du Parlement européen demandent JUSTICE pour Julian Assange !

Le 15 septembre 2020. Communiqué de l'eurodéputée irlandaise Clare Daly (extrait) : Avec les collègues des différents États membres et groupes politiques du Parlement européen, je demande l'accès aux audiences d'Assange, tant pour les observateurs, que pour le public. Justice pour Julian Assange https://www.facebook.com/ClareDalyMEP/posts/4081945431821359

  • Réaction de l'eurodéputée belge socialiste Maria Arena : Un principe fondamental de tout système juridique est que la justice n'est pas seulement rendue, mais qu'elle est observée comme étant rendue.
Le 24 juillet 2019. Interview de Maria Arena sur l'accord de libre-échange CETA (2 minutes) https://www.facebook.com/LaPremiereRTBF/videos/2314258738838309
Le 16 février 2017. Interview de Maria Arena sur le CETA (10 minutes) https://www.youtube.com/watch?v=yGLsS_vg4-Q
 
Pour rappel : Le 14 novembre 2019, le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique GUE/NGL a organisé un événement : Le journalisme n'est pas un crime - L'affaire d'extradition d'Assange, avec les intervenants Nils Melzer, David Green et Bob Carr. Des députés et ONGs y ont été invités, dont l'Adetra. https://www.guengl.eu/events/journalism-is-not-a-crime-the-assange-extradition-case/

Vidéo de cet événement : https://web-guengl.streamovations.be/index.php/event/stream/journalism-is-not-a-crime-the-assange-extradition-case#/panel1

Note de l'Adetra du 18 septembre 2020 : vous pourrez consulter notre page dédiée aux grands accords de libre-échange, dont en particulier l'accord sur le commerce des services TISA sur le lien suivant : http://www.adetra.org/index.php?option=com_content&task=view&id=35&Itemid=35&mosmsg=Publication+sauvegard%E9e+avec+succ%E8s.


 
Julian Assange - Nils Melzer

Le 7 septembre 2020. Article du Rapporteur de l'ONU sur la torture, Nils Melzer : «Julian Assange est un prisonnier politique.» https://www.exberliner.com/features/politics/nils-melzer-assange/

(extrait en traduction google) : Il ne s'agit pas de punir Assange ou de le contraindre, mais de le faire taire et de le faire en plein jour, en rendant visible au monde entier que ceux qui dénoncent la faute des puissants ne bénéficient plus de la protection de la loi, mais seront essentiellement anéantis. C'est une démonstration de pouvoir absolu et arbitraire.

Traduction google de l'article de Nils Melzer : https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.exberliner.com/features/politics/nils-melzer-assange/&prev=search&pto=aue   

 
 
Julian Assange - COMPTES-RENDUS DES AUDIENCES  

World Socialist Web Site

 
Craig Murray, ex-ambassadeur britannique

Craig Murray est un auteur, un diffuseur et un militant des droits humains. Il a été ambassadeur britannique en Ouzbékistan d'août 2002 à octobre 2004 et recteur de l'université de Dundee de 2007 à 2010. Biographie personnelle: https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.craigmurray.org.uk/about-craig-murray/&prev=search&pto=aue


Le Grand soir
effectue au quotidien des traductions des comptes-rendus de Craig Murray :


Consortium news

Traduction google en français : https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://consortiumnews.com/2020/09/&prev=search&pto=aue
  • Vidéo présentée par Consortium News (en anglais) : La tentative d'extrader Julian Assange vers les États-Unis pour y être poursuivi est une guerre contre la liberté de la presse et notre droit de savoir. Si la poursuite d'Assange en vertu de la loi sur l'espionnage se produit, elle définira le journalisme pour le 21e siècle. Aucun journaliste ou éditeur qui dénonce les crimes de guerre ou la corruption ne sera en sécurité. Intervenants : Daniel Ellsberg des Pentagon Papers, James Goodale, avocat général du New York Times lors des Pentagon Papers, et Chris Hedges, auteur lauréat du prix Pulitzer et ancien journaliste du New York Times. https://consortiumnews.com/2020/09/11/watch-ellsberg-hedges-goodale-on-assange-extradition/
    (Avec la possibilité de mettre les sous-titres en français)


Twitter du journaliste américain Kevin Gosztola
 
 
Julian Assange

Un abus de procédure absolument scandaleux !

Le 10 septembre 2020 - Extrait du compte-rendu du 4ème jour d'audience par Craig Murray

"Aujourd’hui, nous avons entendu deux témoins experts, qui avaient tous deux soumis un long témoignage écrit relatif à un acte d’accusation, qui était maintenant examiné en relation avec un nouvel acte d’accusation qui le remplace, échangé à la dernière minute, et qu’aucun des deux n’avait vu. Tous deux ont déclaré expressément qu’ils n’avaient pas vu le nouvel acte d’accusation. En outre, ce nouvel acte d’accusation a été spécifiquement préparé par l’accusation, qui a eu l’avantage d’entendre les arguments de la défense et de voir une grande partie des preuves de la défense, afin de contourner le fait que l’acte d’accusation sur lequel l’audience a commencé était manifestement défaillant.

En outre, la défense s’était vu refuser un ajournement pour préparer sa défense contre le nouvel acte d’accusation, ce qui aurait permis à ces témoins et à d’autres de voir l’acte d’accusation qui le remplace, d’adapter leurs preuves en conséquence et d’être prêts à être contre-interrogés à ce sujet.

Clive Stafford Smith a déclaré aujourd’hui qu’en 2001, il n’aurait pas cru les crimes scandaleux qui allaient être perpétrés par le gouvernement américain.

Quant à moi, je suis obligé de dire que je ne peux tout simplement pas croire l’abus de procédure flagrant qui se déroule sous mes yeux dans cette salle d’audience".

https://www.legrandsoir.info/etats-unis-contre-julian-assange-comptes-rendus-des-audiences.html

 
En complément : Interviews suite au 3ème jour d'audience du 9 septembre 2020
Voir notamment l'interview de Craig Murray https://www.youtube.com/watch?v=FZI_j6KG9lU

 

Julian Assange

Le 12 septembre 2020. Article du WSWS : Les États-Unis tentent de bloquer l'enquête espagnole sur l'espionnage d'Assange par la CIA, par Oscar Grenfell https://www.wsws.org/en/articles/2020/09/12/assa-s12.html

Traduction en français par Le Grand soir : https://www.legrandsoir.info/les-etats-unis-tentent-de-bloquer-l-enquete-espagnole-sur-l-espionnage-d-assange-par-la-cia.html



Julian Assange

Déclaration du témoin : Mark Feldstein

"Je suis historien du journalisme et professeur à l’université du Maryland, où je siège à la chaire Eaton du journalisme de radiotélévision. J’ai obtenu une licence au Harvard College en 1979 et un doctorat à l’université de Caroline du Nord en 2002. Entre-temps, j’ai travaillé pendant vingt ans comme journaliste d’investigation à CNN, NBC News, ABC News et dans des chaînes de télévision locales aux États-Unis, diffusant des centaines de reportages qui ont remporté plusieurs dizaines de prix de journalisme...". Présenté par le site Le grand soir : https://www.legrandsoir.info/etats-unis-vs-julian-paul-assange-declaration-du-temoin-mark-feldstein.html

 

 

Julian Assange - HORS AUDIENCES

Interviews du 7 septembre 2020 de l'avocat français de Julian Assange, Me Antoine Vey :

  • Interview par RT (extrait) : "Comme l'a dit son père [John Shipton], et vous l'avez entendu il y a quelques secondes, personne n'a pu le voir depuis le mois de février, ses avocats n'ont pas pu préparer sa défense, ils n'ont pas pu le voir physiquement, et il y a quelques jours seulement, un nouvel acte d'accusation a émergé, ce qui rend en réalité la défense de Julian Assange très hypothétique dans ce type de dossier et qui fait craindre le pire, c'est-à-dire un 'retour' vers les Etats-Unis, qui comme l'expliquent ses proches serait probablement une forme d'arrêt et de mort". https://www.youtube.com/watch?v=1uKhv9RN5-g

 

 

Julian Assange
 
Mardi 8 septembre 2020 - Audience à la Cour Old Bailey à Londres

Le 8 septembre 2020. Second jour d'audience - matinée. Article de Consortium news  Yell Frown Yell Julian Assange a été averti par le juge Vanessa Baraitser qu'il serait renvoyé s'il fait une nouvelle crise.
Extrait : à 6h30 EDT : pause de cinq minutes pendant qu'Assange s'exprime spontanément au tribunal. Difficile de comprendre ce qu'il a dit, mais il semble s'opposer à être représenté par un mandataire et à ne pas être autorisé à parler. Le juge Vanessa Baraitser a déclaré avec colère qu'elle avait plusieurs options, mais n'en a nommé qu'une seule : qu'il parle à ses avocats. Baraitser est revenue de la pause avec un avertissement sévère à Assange de ne pas interrompre à nouveau la procédure sous peine d'être exclu du tribunal... 
https://consortiumnews.com/2020/09/08/live-updates-day-two-pause-after-outbust-from-assange-in-courtradition-hearing/


Note de l'Adetra des 8 et 9 septembre 2020
: nous comprenons que M. Assange cherche à se défendre lui-même, à défaut de l'être pleinement par son équipe juridique (cf. nos différentes notes à ce sujet sur cette page). Une équipe juridique dont certains membres ont un pied dans ce dossier et des accointances avec la partie adverse A cet égard, nous rappelons que l'équipe juridique n'a pas demandé la libération (sous caution) de Julian Assange le 13 septembre 2019, et que selon les informations publiques dont nous disposons, elle n'a pas non plus déposé de plaintes pour torture, ni pour les graves conflits d'intérêts et procédures judiciaires iniques !

L'un des témoins de cet état de faits est l'ex-ambassadeur de Grande-Bretagne, Craig Murray, qui a entre autres publié un rapport de l'audience qui s'est tenue le 21 octobre 2019 au Tribunal de première instance de Westminster : https://www.legrandsoir.info/assange-au-tribunal-21-octobre-2019.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
Article de presse complémentaire : http://eurojournalist.eu/le-proces-contre-julian-assange-est-un-show-politique/

Nous tenons à relever un point très important déjà signalé par une autre entité travaillant sur ce dossier, et en premier lieu par l'étude d'avocats de Doughty Street Chambers; celui de l'implication de Me Geoffrey Robertson dans le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), organe très dangereux et résolument antidémocratique, relié à divers grands accords de libre-échange tenus secrets, tel le CETA, qui ont fait l'objet de révélations par WikiLeaks ! https://www.doughtystreet.co.uk/barristers/geoffrey-robertson-qc
 
Le simulacre de procès se poursuit; toutes les mesures ont été prises jusqu'à présent pour que Julian Assange ne puisse s'exprimer, en l'amoindrissant par la torture tant physique (not. avec le BZ, soins médicaux?), que psychologique (not. en l'isolant, mais aussi en court-circuitant son droit à se défendre : en entravant son accès à ses avocats, à son dossier, à un ordinateur qui marche, etc.), en faisant en sorte qu'il ne puisse être entendu même en audience (étant mis dans un box vitré comme les grands criminels contre l'humanité); une tentative globale de la part des autorités britanniques et étasuniennes d'oblitérer M. Assange.

Smile Nous demandons instamment au gouvernement suisse, aux autres Etats et à l'ONU d'exiger la libération immédiate et inconditionnelle du prisonnier politique, Julian Paul Assange, compte tenu de la violation systématique de ses droits fondamentaux, et considérant l'importante menace qui pèse sur une presse de qualité à même d'exercer un contre-pouvoir critique.

La torture est un crime en vertu du droit international. Dans tous les instruments pertinents, elle fait l’objet d’une interdiction absolue et ne peut être justifiée en aucune circonstance. Cette interdiction fait partie du droit international coutumier, ce qui signifie qu’elle est obligatoire pour chaque membre de la communauté internationale, indépendamment du fait qu’il a ratifié ou non les instruments internationaux dans lesquels la torture est expressément interdite. La pratique systématique ou généralisée de la torture constitue un crime contre l’humanité.
(Nations Unies - Droits de l'Homme) https://www.ohchr.org/Documents/Publications/FactSheet4Rev.1fr.pdf

Les droits humains peuvent-ils être restreints ? Un certain nombre de droits humains particulièrement importants sont dits absolus, et ne peuvent être limités ou restreints. Ce sont notamment l’interdiction de la torture, de l’esclavage et des peines inhumaines ou sans fondements juridiques. Ces droits ne peuvent pas être abrogés provisoirement, par exemple en temps de guerre ou lorsque l’état d’urgence est déclaré. (Amnesty international)

Nous profitons de saluer le gouvernement suisse qui a pris en considération la Résolution cantonale genevoise pour un Visa humanitaire, déposée en février 2020 par le député Vert Jean Rossiaud.

Nous regrettons toutefois que cette démarche exceptionnelle en faveur de Julian Assange soit si peu relayée par les médias.


Le 8 septembre 2020. Interview du secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), Anthony Bellanger. Il confirme ce que nous savons depuis 2019, à savoir, qu'une extradition vers les Etat-Unis du fondateur de WikiLeaks créerait à l'avenir une jurisprudence pour d'autres journalistes poursuivis par d'autres Etats, ce qui représente un très grand danger pour la liberté d'information dans le monde entier. https://www.youtube.com/watch?v=8Su4xI341y4
  • Un exemple d'une criminalisation de journalistes français: le 15 mai 2019, livraison d'armes françaises à l'Arabie saoudite : trois journalistes français ont été convoqués pour "atteintes au secret de la défense nationale". Témoignage de Mathias Destal, journaliste et co-fondateur de Dislose, convoqué par la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). La section du Parquet de Paris qui mène l'enquête étant la section antiterroriste et atteinte à la sûreté de l'Etat ! https://www.youtube.com/watch?v=7zeeZcv7YbA 
 
N.B. D'autres inteviews de James Goodale sont publiés sur cette page.
 
 
Julian Assange

Lundi 7 septembre 2020 - Audience à la Cour Old Bailey à Londres

Traduction google https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://consortiumnews.com/2020/09/07/day-one-of-assange-hearing-dramatic-opening-dayj-first-witness-testifies-after-judge-denies-adjournment-tol-january/&prev=search&pto=aue
  • Kevin Gosztola reports on the first day of the trial portion of WikiLeaks founder Julian Assange’s extradition hearing (video) https://www.youtube.com/watch?v=oNiMql8gicU

    Selon Wikipedia : Kevin Gosztola est un journaliste, auteur et cinéaste américain connu pour ses travaux sur les lanceurs d'alerte, WikiLeaks, la sécurité nationale, le secret, les libertés civiles et la liberté numérique.
Twitter de Kevin Gosztola https://twitter.com/kgosztola?lang=fr
Traduction google https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&pto=aue&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=https://sputniknews.com/uk/202009071080390436-absolutely-ludicrous-diplomat-reacts-to-decision-in-assange-case-disallowing-witness-summaries/&usg=ALkJrhiKj9lNhfB6dgCzUoTHzjBbL4Piyw
  • Viviane Westwood défend avec grande véhémence la complète illégalité de ce qui se passe à Old Bailey dès 0:20' "la presse soutient toujours l'Establishment et l'Establishment est corrumpu..." : https://www.youtube.com/watch?v=IRa0dO60xEg
 

Julian Assange - Declassified UK

Le 4 septembre 2020. Article de Matt Kennard et Mark Curtis paru dans le Daily Maverick : Pendant que la magistrate en chef de Westminster, Lady Emma Arbuthnot, rendait des décisions contre le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, son mari, Lord James Arbuthnot, ancien ministre de la Défense conservateur lié à l'Establishment militaire et du renseignement britannique, travaillait en étroite collaboration avec la société néo-conservatrice Henry Jackson Society (HJS), un groupe de pression fortement anti-Assange [...]

Priti Patel, l'actuelle ministre britannique de l'Intérieur qui signera l'extradition américaine d'Assange si le tribunal l'ordonne, a également été étroitement impliquée avec le
Henry Jackson Society (HJS), notamment en recevant des avantages financiers du groupe.

https://www.dailymaverick.co.za/article/2020-09-04-as-british-judge-made-rulings-against-julian-assange-her-husband-was-involved-with-right-wing-lobby-group-briefing-against-wikileaks-founder/

Traduction google : https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.dailymaverick.co.za/article/2020-09-04-as-british-judge-made-rulings-against-julian-assange-her-husband-was-involved-with-right-wing-lobby-group-briefing-against-wikileaks-founder/&prev=search&pto=aue

 
 

Julian Assange - Conflits d'intérêts de la Magistrate en chef de Westminster, Emma Arbuthnot, qui supervise l'extradition du fondateur de WikiLeaks

Plainte de l'avocate australienne Niki Konstantinidou

Le 18 novembre 2019, l'avocate australienne et partisane de Julian Assange, Niki Konstantinidou, a déposé une plainte auprès du Bureau d'enquête britannique sur la déontologie judiciaire - Judicial Appointments and Conduct Ombudsma (JCIO) dans laquelle elle alléguait de "graves conflits d'intérêts non divulgués du premier magistrat, le juge principal de district Emma Arbuthnot". https://sputniknews.com/europe/201912271077883479-barrister-escalates-conflict-of-interest-complaint-against-top-judge-in-julian-assange-case/

https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://sputniknews.com/europe/201912271077883479-barrister-escalates-conflict-of-interest-complaint-against-top-judge-in-julian-assange-case/&prev=search&pto=aue

Après que cette plainte ait "disparu", Niki Konstantinidou a déposé une seconde plainte le 27 décembre 2019 auprès du Médiateur des nominations judiciaires et de la conduite des juges (JACO) concernant la manière dont le JCIO a traité sa plainte initiale contre le magistrat en chef Emma Arbuthnot. https://www.legrandsoir.info/affaire-julian-assange-plainte-contre-la-juge-lady-emma-arbuthnot.html

Selon Wikipedia : Robert James Buckland QC (né le 22 septembre 1968) est un homme politique britannique et avocat au barreau qui exerce les fonctions de Lord Chancelier et Secrétaire d'État à la Justice dans le gouvernement du Royaume-Uni depuis 2019.
Ian Duncan Burnett, Baron Burnett of Maldon, Kt PC (né le 28 février 1958) est un juge britannique et l'actuel Lord Chief Justice d'Angleterre et du Pays de Galles.


En complément
:

Le 25 juilet 2020. Blog d'Aurore Van Opstal : Niki Konstantinidou est une juriste, intellectuelle et écrivain établie en France. Le 10 juin 2020, affolée face au refus des autorités de fournir une radio au prisonnier politique Julian Assange, elle leur écrit : https://blogs.mediapart.fr/aurore-van-opstal/blog/250720/tout-fait-pour-empecher-julian-assange-dobtenir-une-radio-en-prison


Intervention du député australien Julian Hill

Le 26 août 2020. Intervention du député Julian Hill, député fédéral pour l'électorat Bruce au Parlement australien, Parti travailliste : "Le gouvernement australien doit tenir tête aux États-Unis et au Royaume-Uni et arrêter l'extradition de cet Australien, Julian Assange." https://www.facebook.com/JulianHillMP/posts/2998720480257164

Extrait de son intervention parlementaire (en traduction google) : "Au tribunal, Julian Assange n'a pas le droit de siéger à côté de ses avocats ou de communiquer en privé avec eux. Il est enfermé dans une boîte en verre; même les criminels de guerre accusés de génocide lors de procès à la Cour Pénale Internationale peuvent s'asseoir et communiquer en privé avec leurs avocats. Ils sont également logés dans une unité et non dans une prison à sécurité maximale avec des meurtriers de masse.Quelle ironie que cet Australien, qui a exposé les crimes de guerre des Etats-Unis, soit traité pire qu'un criminel de guerre !

Le Royaume-Uni prétend être un pays dans lequel règne l'Etat de droit garantisssant un procès équitable, une justice ouverte et une procédure régulière; c'est une farce ! Dans un manquement flagrant à une procédure régulière, une fois que les Etats-Unis ont eu toute leur défense à l'acte d'accusation, ils ont publié une nouvelle mise en accusation au moyen d'un communiqué de presse [le 24 juin 2020, voir ci-après], malgré le manque de temps pour soumettre quoi que ce soit de nouveau au Tribunal, et cela a été autorisé ! La persécution et le traitement de Julian Assange sont inadmissibles, c'est fondamentalement politique, et notre gouvernement est trop lâche pour le défendre et même pour exiger qu'il obtienne un procès équitable. Son traitement corrompt notre alliance avec les Etats-Unis et [traduction incertaine : tourne en dérision le système judiciaire du Royaume-Uni et le droit international]. Avec d'autres députés de chaque parti défendant Julian Assange, nous avons écrit au Haut-commissaire britannique [ndlr : Mike Rann ?] demandant une réunion urgente pour relayer nos inquiétudes et exiger que l'extradition de Julian Assange soit bloquée, considérant le fait qu'il ne bénéficie pas d'un procès équitable au Royaume-Uni."


Le 29 août 2020. Article du WSWS : Un député travailliste dénonce le refus du gouvernement australien de défendre Julian Assange
https://www.wsws.org/en/articles/2020/08/29/assa-a29.html

Traduction google : https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.wsws.org/en/articles/2020/08/29/assa-a29.html&prev=search&pto=aue

 

Pour rappel - Deux procès historiques pour crimes contre l'humanité

  • Lors de son procès à Jérusalem en avril 1961, le criminel nazi Adolf Eichmann, haut fonctionnaire du Troisième Reich et grand organisateur de la "solution finale" était enfermé dans une cage en verre face à ses juges https://www.ina.fr/video/AFE85009063

* * * * *


Coronavirus - Professeur Didier Raoult

Un remarquable travail a été réalisé à l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille par le professeur Didier Raoult et son équipe : https://twitter.com/raoult_didier?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

  • Lors de son entretien du 25 juin 2020 avec Jean-Jacques Bourdin, le professeur Didier Raoult a rappelé un point capital de la gestion de la crise du Covid-19 par les autorités de la Santé en France (à 10:38') : « Globalement, quand on dit aux gens "si vous êtes malades, restez à la maison et prenez du doliprane", on ne soigne pas les gens… qui risquent de mourir ». https://www.youtube.com/watch?v=8iIIZV1hNcw
    Le Doliprane est un médicament à base de paracétamol

La fibrose pulmonaire. Le professeur Raoult a abordé la question des séquelles de la maladie correspondant non à une deuxième vague de l'infection, mais dans certains cas à une deuxième étape de la maladie (dès 21:45') : "Les scanners ont permis de découvrir un grand nombre de personnes ayant des lésions, dont des lésions sévères."
Le 27 mai 2020. Le résumé de l'étude du professeur Raoult conclut : « Le suivi à long terme du dépistage de la fibrose pulmonaire (ndlr. infection pulmonaire) sera le prochain défi dans la gestion de Covid-19 » https://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-didier-raoult-publie-sa-propre-etude-scientifique-pour-defendre-l-hydroxychloroquine-27-05-2020-8325003.php

Note de l'Adetra du 24 août : nous sommes interrogatifs concernant la seconde étape de la maladie dans certains cas. Les malades détectés et traités précocement avec la prise couplée d’hydroxychloroquine et d’azithromycine évitents-ils la fibrose pulmonaire ?

> Voir à cet égard le Grand entretien du 15 mai 2020 du Dr Violaine Guérin avec Putsch Media, à 19:43' https://www.youtube.com/watch?v=dFIqryD421I


 

Coronavirus - Interviews du Professeur Christian Perronne autour de son livre "Y a-t-il une erreur qu'ILS n'ont pas commise ?"

Le 15 juin 2020. Le Professeur Christian Perronne revient sur les erreurs de l’Exécutif dans la gestion de la crise sanitaire https://www.youtube.com/watch?v=G3ZquesG_Cc

Le 2 juillet 2020. Le Professeur Perronne balance sur « les magouilles et les attaques dégueulasses contre Raoult » https://www.youtube.com/watch?v=D8hvDKHIxKw

 
Coronavirus - gestion de la crise

Note Adetra : Depuis le début de la crise, certains Gouvernements liés à l'industrie pharmaceutique entretiennent volontairement confusion et peur parmi la population en parlant de nouveaux cas de Covid-19 ou de nouveaux cas confirmés de contamination pour l'ensemble des cas testés positifs, sans distinguer d'emblée les personnes qui ne souffrent pas de signes cliniques, des malades graves (dont les hospitalisations et entrées en réanimation), et des décès.

  • France, le 16 août 2020, CNews publie : Coronavirus, les contaminations explosent en France !
    La France a encore enregistré plus de 3'000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, une nouvelle progression similaire à la veille avec des seuils inédits depuis mai et le déconfinement, selon les chiffres de Santé Publique France https://www.youtube.com/watch?v=gnrFRd3_pWM
Version intégrale (dès 01:00:00) https://www.cnews.fr/emission/2020-08-19/ledition-du-soir-du-18082020-989862
  • Le 13 août 2020. Interview du Dr Luis de Benito de l'hôpital madrilène El Escorial qui sert 115'000 habitants de 12 municipalités (extrait)  : "Dans les centres de santé on fait à présent uniquement des tests PCR [dans le nez], alors on va pouvoir trouver pleins de positifs. Par ailleurs on hospitalise maintenant des personnes contrôlées dans leurs véhicules. Ces PCR positifs, on les comptabilise comme Covid, alors que ce sont des personnes testées dans leurs autos. Il se trouve que l'on provoque la confusion en annonçant que "les cas de Covid augmentent !" alors que ce n'est pas vrai ! Il y a une augmentation, mais pas des patients avec une pathologie par Covid […] mais à présent, ce que nous avons est une augmentation des cas qui est tout simplement le résultat d'un plus grand nombre de tests PCR, et avoir un PCR positif ne veut pas dire qu'on est nécessairement malade." https://www.youtube.com/watch?v=EFa9JHMFO9s


De l'
influence directe des labos pharmaceutiques sur les stratégies thérapeutiques adoptées par l'Exécutif français

  • Le 24 juin 2020. Interview de la députée du Bas-Rhin Martine Wonner qui a rejoint le nouveau groupe parlementaire Écologie Démocratie Solidarité (ex-députée LREM), psychiatre et co-fondatrice du collectif de médecins "Laissons les médecins prescrire" (extrait)  : "Malgré le contact assez rapproché entre le Professeur Raoult et l'Exécutif, on a pu constater que l'Exécutif ne l'a pas écouté et a été plus charmé par les sirènes de certains membres du "Conseil scientifique" qui ont malheureusement des conflits d'intérêts. Donc, c'est bien de cela dont il faudra que la commission d'enquête se saisisse dans les prochains jours aussi, et dans le rapport que nous rendrons dans 6 mois, il sera proposé vraisemblablement des actions, parce que continuer de cette façon avec une influence directe des labos pharmaceutiques sur des stratégies thérapeutiques qui malheureusement n'ont pas été les bonnes et ont fait qu'il y a eu énormément de patients décédés en France; il faut vraiment que l'on se saisisse, nous les parlementaires, de cette problématique qui est très, très, très importante…" https://stopcovid19.today/2020/06/24/martine-wonner-lexecutif-na-pas-ecoute-le-pr-raoult-preferant-les-sirenes-du-conseil-scientifique/

    En complément
    : Le 9 juillet 2020,
    la députée et médecin Martine Wonner interroge les syndicats de médecins libéraux en commission d'enquête https://fr-fr.facebook.com/Martine.Wonner/videos/vb.139211166631921/1193866454301150/?type=3&theater

 

Coronavirus - gestion de la crise par l'Etat français

Entretien du 24 juin 2020 avec Violaine Guérin, immunologiste, membre du collectif «Laissons les médecins prescrire». Elle commente l’audition de Didier Raoult à l’Assemblée nationale, revenant sur la liberté de prescription, l’hydroxychloroquine et le fossé entre recherche médicale et médecine clinique. Elle évoque les éventuels conflits d’intérêts des politiques gouvernementales avec l’industrie pharmaceutique, en s’attardant en particulier sur rôle du laboratoire Gilead, pointé du doigt par le professeur Raoult.

En voici un extrait (06:30') : "Il faut plutôt comprendre qu'il y a des intérêts financiers qui à mon sens sont pluriels et il est vrai qu'il y a beaucoup de suspicion sur le laboratoire Gilead* parce que plus on avance, plus on s'aperçoit qu'il y avait plein de pions de Gilead à la fois dans le Conseil scientifique*, et dans des études et en particulier des études françaises qui n'ont pas abouti [...] Quand on a des représentants pour l'Etat français dans les Conseils scientifiques ou dans le CARE [
Comité analyse recherche et expertise], ou dans d'autres structures qui étaient sensées aider à gérer la crise, avec des intervenants qui ont touché jusqu'à Euros 250'000* de l'industrie pharmaceutique, on peut vraiment se questionner : sont-ce les bonnes personnes pour conseiller le Président et des ministres dans la crise ?". https://stopcovid19.today/2020/06/24/gestion-de-la-crise-du-coronavirus-on-sest-totalement-eloignes-de-la-medecine/ Yell

*Gilead Sciences est un laboratoire pharmaceutique américain, implanté dans de nombreux pays dont la France.

*Le Conseil scientifique français : À la demande du président de la République française, le conseil scientifique Covid-19 a été institué le 11 mars 2020 par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, « pour éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au coronavirus ». Depuis sa création, le Conseil scientifique a produit dix avis, dont six portent sur des éléments de stratégie générale et quatre sur des thématiques spécifiques.

*Voir l'article de "Marianne" du 3 avril 2020.

  • Autres vidéos très intéressantes du collectif de médecins français "Laissons les médecins prescrire" permettant de mieux comprendre cette maladie et la gestion de la crise par l'Etat français : https://stopcovid19.today/dans-les-media/

 

Coronavirus France / Commission européenne / Suisse

De courageux médecins, scientifiques, un avocat et une députée tirent la sonnette d'alarme dans l'intérêt général
France
  • Christian Perronne est médecin et professeur des universités-praticien hospitalier français, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes, et ancien président de la Commission spécialisée Maladies transmissibles du Haut Conseil français de la santé publique.
    Interview du 16 juin 2020 par André Bercoff sur Sud Radio : "Ceux qui critiquent le protocole Raoult malgré les preuves sont achetés par les labos" https://www.youtube.com/watch?v=crbITXQTo24

Le 28 juin 2020. Interview du Dr Christian Perronne : "Ça choque nos élites parisiennes qu'à Marseille on ait bien mieux fait !" https://www.youtube.com/watch?v=nOpxh9rWKCo

  • Le 31 juillet 2020. Interview d'Alexandra Henrion-Caude, généticienne française, ancienne directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) à l'Hôpital Necker. Elle est membre de conseils scientifiques et enseignante. https://www.youtube.com/watch?v=c3V6DxmOy8o
    L'INSERM est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale.

Le 29 juillet 2020. Interview de Jean-François Toussaint : https://www.breizh-info.com/2020/08/04/148489/le-pr-jean-francois-toussaint-dezingue-la-propagande-mediatique-sur-le-covid/

Le 3 août 2020. Il n'y a “aucun argument scientifique” pour imposer le port du masque selon le Pr Toussaint, qui dénonce une “mesure politique” https://covidinfos.net/covid19/aucun-argument-scientifique-pour-imposer-le-port-du-masque-selon-le-pr-toussaint-qui-denonce-une-mesure-politique/1559/

  • Le collectif français de médecins libéraux et hospitaliers StopCovid19 - Laissons les médecins prescrire - réclame notamment la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19. https://stopcovid19.today/

 

Un avocat espagnol informe : une Loi d'obligation vaccinale est en préparation à la Commission européenne !!!
  • Le 7 août 2020. L'avocat espagnol, Luis de Miguel Ortega, informe sur une loi d'obligation vaccinale en préparation à la Commission européenne, sans étude sur la façon dont cela affectera la santé des personnes et l'environnement. https://www.youtube.com/watch?v=zBpvlKnHZHo
    Video publiée sur le blog de Sam-la-touch, avec nos remerciements

"Où semble se trouver la priorité numéro un maintenant ? Eh bien, il semble que les ficelles soient déplacées au niveau des hautes autorités européennes pour modifier la réglementation qui réglemente l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM), entre autres, dans les médicaments et les vaccins."

Traduction google : https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=es&u=http://www.navarradigital.es/articulo/salud/cuece-nuestras-espaldas/20200809111626014193.html&prev=search&pto=aue

  • Le 10 juillet 2020. Position de l'eurodéputée Michèle Rivasi, membre d'Europe Écologie Les Verts.

    « 
    Aujourd'hui, le Parlement européen a adopté une proposition de règlement européen sur les vaccins OGM contre le Covid-19. Ce texte va permettre aux producteurs de vaccins et de médicaments contenant des virus OGM de se passer d’étude environnementale et sanitaire en amont des essais cliniques chez les humains.
    Nous n’avons pas toutes les garanties de leur sécurité. Les dérogations accordées sont contraires au principe de précaution. Je me suis opposée à ce texte car on enlève les garde-fous nécessaires à la protection de notre santé. Face à ces nouveaux vaccins, nous devons redoubler de vigilance. L’argument de la Commission européenne, à l’origine du texte voté aujourd’hui, disant qu’au vu de l’urgence Covid-19 il faut se passer d’études préalables sur la santé et l’environnement, n’est pas acceptable. De plus ce texte est arrivé au Parlement européen sous forme d’une résolution d’urgence, sans débat ni audition en commission environnement, ni même de débat en plénière…». https://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/vaccins-ogm-cest-non